Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ASSOCIATION LE BAMBOU

Tai ji quan et symbolisme :le dragon 1

5 Mars 2019 , Rédigé par T.Lambert Publié dans #TAIJI QUAN ET SYMBOLISME

Un aspect de dragon, un aspect de serpent » s’écrie Tchouang tseu quand il donne la formule d’une vie bien réglée

Si tu veux donner apparence naturelle à une bête imaginaire, supposons un dragon, prends la tête du mâtin ou du braque, les yeux du chat, les oreilles du hérisson, le museau du lièvre, le sourcil du lion, les tempes d’un vieux coq et la cou de la tortue…

Léonard de Vinci

 

 Faîte de toit (Colleville sur mer Calvados)

 

 

LE DRAGON ET LE DEBUT DE LA CIVILISATION CHINOISE

   

Pimpaneau[2] avance cette hypothèse au sujet de l’origine du dragon. Selon lui, il partagerait avec le phénix[3] la qualité d’animal composite constitué à partir de totems de plusieurs tribus dont il représenterait la confédération. Après que l’Empereur Jaune ait vaincu les tribus et unifié la Chine, le dragon fut ravalé au rang de monture des dieux et dispensateur de la pluie.

 

Dès la période légendaire, le dragon est associé à FOU XI (4480-4365) La légende dit qu’il fut mis au monde dans un marais célèbre pour les dragons qui le hantaient. FOU XI lui-même avait l’aspect d’un dragon. Ce fut aussi un dragon qui présenta à FOU XI le HE TU ou « tableau du fleuve », à l’origine des trigrammes composant le YI JING. Le dragon accompagne dès la naissance le premier des trois Augustes de la Chine et lui transmet des signes ; ces signes ; les trigrammes,  FOU XI les utilise afin de  comprendre le monde et ses manifestations.

HUANG DI monta au ciel sur le dos d’un dragon ; depuis il est devenu l’un des cinq empereurs qui gouvernent les points cardinaux ; il se tient au centre, ce qui explique la couleur qui lui est attribué.

Bien plus tard, un dragon ailé appelé YINLONG aida YU Le Grand (lui-même mi-homme mi-dragon) à ouvrir une voie aux eaux en traçant des dessins sur le sol. Grâce à cette aide YU put vaincre le déluge, ceci lui prit treize ans, ses pieds étaient usés, il marchait en sautillant en effectuant le « pas de YU »

YU est le fondateur de la première dynastie chinoise, celle des XIA. Il succéda à son père le roi SHUN après s’être illustré dans de grands travaux d’aménagement des cours d’eau. 

 

 

LE DRAGON, ANIMAL COMPOSITE

 

 De quoi donc est-il constitué ?

Il possède :

            Une tête de chameau

            Des cornes et des oreilles de buffle

            Des yeux de lièvre

            Un corps de serpent

            Des écailles de poisson           

            Des pattes de tigre

            Des griffes de rapaces

       Le dragon représente à lui seul tout le règne animal : mammifère, ophidien, poisson, oiseau. Ceci lui permet d’être à l’aise dans tous les milieux que ce soit dans l’eau, sur la terre, ou dans l’air. Reprenons ces caractéristiques et étudions les à l’aide du travail sur le symboles de Chevalier et Gheerbant.


A chameau, nous trouvons :

Symbole de la sobriété

Caractère difficile

Monture qui aide à traverser le désert grâce à laquelle on peut atteindre le centre caché…

    

A cornes, nous trouvons :

Eminence

Elévation

Symbolise la puissance

    

A oreilles :

En Chine, le symbolisme le plus notable est celui des oreilles longues, signe de sagesse et d’immortalité

    

à buffle :

 sert de monture aux sages (c’est sur un buffle que l’on représente Lao Zi quittant la Chine pour l’Inde après avoir dit-on composer le Dao De Jing)

    

à lièvre :

préparateur de la drogue d’immortalité, on le représente au travail à l’ombre d’un figuier[4] broyant des simples dans un mortier.

    

     Ceci explique le fait que le dragon soit considéré comme une des montures des sages et des immortels de la Chine (il partage cette qualité avec la grue) et qu’il puisse aussi symboliser l’immortalité et la sagesse.

 


 

[2] P 176 Pimpaneau

[3] idem il serait composé du paon, du faisan et du coq, il représenterait des tribus du Sud confédérées et serait ensuite devenu le symbole du faste et de la fertilité

[4] C’est également sous un figuier que l’on retrouve un personnage important en la personne de Bouddha méditant, recevant l’illumination.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article