Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ASSOCIATION LE BAMBOU

Dépasser l'étude de la pratique

6 Mars 2016 , Rédigé par T.Lambert Publié dans #REFLEXIONS SUR LE TAIJI QUAN (tai chi chuan)

Dépasser l'étude de la pratique

La simple mémorisation de la forme du taiji quan ne constitue que l'acquisition d'un minimum technique, après cette étude, la pratique commence véritablement. Paradoxalement c'est le moment choisi par quelques-uns uns pour arrêter ou pour s'orienter vers une autre discipline. Il ne s'agit donc là qu'une accumulation de techniques, une recherche de la nouveauté qui éloigne de l'essence de la pratique.

Que cherchons-nous dans la répétition des formes ou des exercices ? Atteindre le moment où le mental n'aura plus à intervenir. Dans le Lotus Bleu, album de Tintin, rappelez-vous ce chinois qui courrait avec un sabre après quelqu'un en criant : « Lao Tseu a dit qu'il faut couper la tête » ( la tête ici représente le mental, on cherche à travers des techniques comme le tai ji quan la déconnexion des centres corticaux)

Pourquoi faire taire le mental ? Dürkheim[1] s'est exprimé à ce sujet et nous livre son expérience : « Le secret de l'efficacité en profondeur d'un exercice repose cependant sur la répétition régulière d'une série de mouvements dont on maîtrise la technique ; ce n'est que lorsque le moi n'a plus besoin d'employer sa volonté de faire, et que la crainte de ne pas réussir les mouvements a disparu que l'on peut, en exécutant l'exercice, sentir les forces curatives surgir de ses propres profondeurs. Ce sont des forces qui ne servent pas seulement au rétablissement des fonctions psychologiques. Elles peuvent aussi guérir et contribuer à l'épanouissement de la personnalité dans sa totalité »

Suite à ceci, il semble essentiel d'avoir à sa disposition afin de bénéficier au mieux des bienfaits de la pratique de séquences de mouvements bien intégrées propice à faire surgir comme le dit Dürkheim « les forces curatives » La pratique et la répétition des 13 postures ou de tout autre exercice de base semblent être indiqués pour remplir ce rôle.

[1] Page 6 dans « Exercices initiatiques dans la psychothérapie » K.G. Dürkheim

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article