Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ASSOCIATION LE BAMBOU

Articles récents

REFLEXIONS SUR L' AUTHENTICITE DU STYLE YANGJIA MICHUAN TAIJI QUAN

15 Avril 2018 , Rédigé par T.Lambert Publié dans #QU'EST-CE QUE LE TAI JI QUAN (tai chi chuan)

Le style yangjia michuan est quelquefois contesté sur son rattachement au style yang étant donné ces caractéristiques en regard de celles des style yang  qui se reconnaissent de l’enseignement de Yang Chen Fu (1883-1936).[1]

Ces différences d’ailleurs assez prononcées font dire aux détracteurs du style yangjia michuan que ce dernier ne peut provenir de la famille Yang ceci en s’appuyant sur le fait que même les formes développées ultérieurement par ceux qui ont étudié  chez les Yang possèdent les caractéristiques de la forme Yang Chen Fu même s‘ils ont pu apporté quelques modifications personnelles à l’enchaînement initial.

 

Un article écrit par Su Wenyan  dans un bulletin de l’Amicale du yangjia michuan taiji quan [2]vient à l’encontre de ces affirmations en montrant que la forme transmise par Zhang Qinlin à Wang Yen Nien possède quelques similitudes avec la forme développée par l’un des plus  anciens élèves de la famille Yang du début du 20ème siècle ; Niu Chunming (1881-1961). Cet article révèle que le livre « Niu Chunming’s Taijiquan » publié en 1998 montre des photos de Niu Chunming [3]exécutant les gestes Zhou (coup de coude) et Kao (coup d’épaule) de façon presque identique à l’exécution de ces mêmes gestes durant l’enchaînement du yangjia michuan taiji quan.[4]  

 

Voir ci-contre les gestes zhou et kao

    Niu  Chunming d’après Su Wenyan a été un élève de Yang Jian Hou dès 1902  et aurait bénéficié d’enseignement particulier en récompense de sa constance, il suivit ensuite l’enseignement de Yang Chen Fu. Zhang Qinlin entra au service de la famille Yang à cette même époque et fut aussi un élève de Yang Chen Fu, on sait que d’après Wang Yen Nien il reçut ensuite un enseignement particulier émanant de Yang Jian Hou à partir de 1914.[5]

Il est intéressant d’observer que dans une forme développée par un ancien élève de la famille Yang, on puisse trouver deux gestes similaires à des gestes du style yangjia michuan, d’autre part on ne trouve pas de gestes exprimant clairement zhou et kao dans la forme en 108 mouvements de Yang Chen Fu. Le style yangjia michuan n’est donc pas le seul style qui ne possède pas les mêmes caractéristiques que celles des formes yang modernes, les particularités du style yangjia michuan ne peuvent donc pas aller contre le fait qu’elle puisse provenir d’un fonds ancien de la famille Yang.

 

Comme le fait remarquer Su Wenyan en fin de son article et nous partageons son avis, ces remarques ne viennent pas affirmer qu’un style est meilleur qu’un autre ou qu’une école est meilleure qu’une autre ou qu’un maître est meilleur qu’un autre, ceci serait un total manque de respect et ce n’est pas notre intention.  Ces remarques veulent amener à une réflexion large sur les formes et leurs transformations ou évolutions ainsi que sur les innombrables échanges qui se sont opérés entre les pratiquants, les styles et les écoles d’arts martiaux chinois. A notre époque de simplification du taiji quan, on a vu apparaître de nombreuses formes courtes et peut-être d’autres sont à venir, il est important de se pencher sur les formes plus anciennes des différentes écoles et styles et d’apprécier à leur juste valeur ces legs du passé.

 

 

_________________________________________________________________

Sources : 

Bulletin de l’Amicale du Yangjia michuan taiji quan n° 44

Yangjia michuan taiji quan  par Wang yen Nien

http://aymta.org/home/resources/journal.html

 __________________________________________________

[1] Fils de Yang Jian Hou (1839-1917) et créateur de l’enchaînement en 108 mouvements dans les années 1920-1930 à partir de l’enseignement familial, il était destiné à contribuer à l’amélioration de la santé des chinois.

[2] Page 13 à 18 Bulletin de l’Amicale du Yangjia michuan taiji quan n° 44 novembre 2003

[3] Page 20 Niu Xialing et al. Niu Chunming Taiji quan Zhejiang Kexue Jishu Chuban She, 1998

[4] Photos 68 à 70 dans « Yangjia michuan taiji quan » par Wang Yen Nien

[5] Si cet enseignement a été qualifié de « transmission secrète » ceci provient du fait que Yang Jian Hou enseigna à Zhang Qinlin aux heures les plus secrètes de la nuit (de trois heures à cinq heures du matin)

Lire la suite

Taiji Yangsheng Zhang

4 Avril 2018 , Rédigé par Association Le Bambou Publié dans #VIDEOS : dao yin qi gong

Taiji Yangsheng Zhang

Directement inspirée par les "illustrations du daoyin" révélées à Mawandhui, aussi par les documents antiques du dao yin, et par les techniques du taiji bang (petit bâton)

Lire la suite

Acquisitions de la médiathèque du Bambou ; mars 2018

4 Avril 2018 , Rédigé par Association Le Bambou Publié dans #VIE DE L'ASSOCIATION LE BAMBOU

 

283        Tui Shou 1 par Claudy Jeanmougin

 

284       Tui shou 2 par Claudy Jeanmougin

Lire la suite

Transcription du chinois ; un vrai casse-tête !

4 Avril 2018 , Rédigé par Thierry Lambert Publié dans #LEXIQUE

 

          Nous avons collecté dans les ouvrages et sur les sites consacrés au qi gong un nombre important de transcriptions pour ces deux termes, nous vous les livrons tel quel :

 

qi-gong.JPG

Chi Kung

Gi Gong

 Qigong

T'chi Kung

chi-kong

Chi Gung

qi gong

chi-kung,

t’chi kong

Ch'I Kung

Qi-gong

Chi-gung

Chi-Gong

Qi-Gong

Ch'i Kung

chi gong

chi kung

t’chi gong

QiGong

Chi-kong

Qi gong

Chi Kong

k'i kong

Chi-kung

T'Chi Gong

ts'i kong

Chi-Gung

Qi Gong

Tchi Kong

Chi-Kung

Ch'i kong

Chi Gong…


           Certaines correspondent bien à une des transcriptions en usage, d’autres seraient plutôt des transcriptions phonétiques destinées à aider à la prononciation du chinois (tout au moins à s’en approcher), d’autres enfin proviennent de la fantaisie des auteurs ou éditeurs. Nous avons remarqué également des transcriptions munies des accents toniques en usage en chinois, tout ceci pour un non initié relève du casse-tête chinois…
 

         Voici les propositions des quatre principales transcriptions en usage. Le pinyin (système chinois) propose qi gong comme transcription, le système français (école française d'Extrême-Orient) nous donne donc k'i kong ou ts'i kong, le système anglo-saxon (Wade-Giles) indique ch'i kung, et enfin le système américain (Yale) donne chi gung. D'autres systèmes moins connus existent sachant que maintenant c'est le pinyin qui est adopté par le plus grand nombre.           

 

    

Sur le site de Jacques Poitou, un sujet complet sur le pinyin, cliquez là 

 

Lire la suite

Quelle est la différence entre la taiji quan et le qi gong ? 3

29 Mars 2018 , Rédigé par Thierry Lambert Publié dans #QU'EST-CE QUE LE TAI JI QUAN (tai chi chuan)

 

    difference entre la taiji quan et le qi gongUn croquis en dit quelquefois plus qu'un long discours, on peut trouver néanmoins ceci un peu court, pour en savoir alors un peu plus cliquez ci-dessous :

  http://www.lebambou.org/article-4361081.html

 

Lire la suite

Yi Jin Jing

28 Mars 2018 , Rédigé par T.Lambert Publié dans #LEXIQUE

Définition, étymologie des caractères


yi--changement.JPG Yi

Echanger ; tronquer. Changer ; modifier. Changement ; transformation, mutation

(Ricci 2356)

 

Figure d’un lézard, probablement le caméléon.

Primitive. En haut la tête ; en bas, les pieds agiles du reptile

Sens étendu, agile, facile, changer, transformer (Wieger 101)

           Les deux caractères qui composent le Yi Jing, l’un des livres classiques de la Chine, sont identiques à ceux qui composent le Yi Jin Jing. De là à relier ce texte et cet enchaînement, nous ne le tenterons pas, si une influence peut se faire jour, c’est bien celle du bouddhisme indien qu’il soit du Hinayana (Petit véhicule) ou du Mahayana (Grand véhicule).

 

jin--muscle-tendon.JPGJin

Tendon ; muscle ; (rarement) nerf,  Force musculaire ; force physique (Ricci 931)

 les parties de la chair
Rou--la-chair.JPG
élastiques comme le bambou

zhu--bambou.JPG
qui font la force  
Li--la-force.JPG



jing--canon.JPG Jing

(Wieger 65)

livres canoniques, confucéens (les classiques), taoïstes, bouddhiques (sutras), chrétien (la bible), etc.

Traité d’un art ou d’une technique.

(Formule de) prière (Ricci 979) 

 

          Jing se compose de Mi (le caractère de gauche) signifiant fil fort et de Jing (le caractère de droite) signifiant les veines d’eau souterraine qui jouent un si grand rôle dans la géomancie chinoise…sens primitif examiner les eaux souterraines (Wieger 92 et 12)

 
bambou-force-souplesse.jpg
Voici deux traductions parmi les plus usitées de ces trois idéogrammes :

  •  traité des mutations des tendons et des muscles
  • traité de la transformation des tendons et des muscles

Il faut savoir que s'il y a eu un écrit, il semble avoir été perdu.

Quelles peuvent être ces transformations ? Augmenter la force, améliorer la souplesse. Comment ? En alternant des phases de contraction musculaire et des phases de relâchement. Remarquons également la force du symbole ici, par l'image du bambou dans la graphie qui évoque la souplesse du végétal. 

__________________________________________________________________________

Pour en savoir plus, suivre ce lien sur le blog Corps souffle dao :

http://corps-souffle-dao.over-blog.com/tag/Yi%20jin%20jing/

Autre lien sur ce même blog un petit texte sur le symbolisme des formes du yi jin jing à acquérir :

http://corps-souffle-dao.over-blog.com/yi-jin-jing-symbolisme.html___________________________________________________________________
Caractères chinois L.Wieger  

Dictionnaire français de la langue chinoise Institut Ricci

http://zhongwen.com

 

 

Lire la suite

Le parc oriental de Maulévrier

26 Mars 2018 , Rédigé par lebambou Publié dans #BAMBOUS PARCS ET JARDINS

Situé près de Cholet, c'est un magnifique parc à la japonaise reconnu comme un parc de promenade de la période Heian mais également proche de ceux de la période Edo.
Suivent quelques vues du parc, photos prises au mois d'août.


Le Tori à l'entrée du parc


Nous trouvons de grands spécimens d'arbres dès l'entrée



Vues de la pagode



Les lanternes




Le temple Khmer


 Lanterne à motif de lune




Arbre taillé en "transparence"

 



Le pont rouge

Ci-dessous un lien vers le site du parc

Lire la suite