Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ASSOCIATION LE BAMBOU

Transcription du chinois ; un vrai casse-tête !

6 Janvier 2010 , Rédigé par Thierry Lambert Publié dans #LEXIQUE

 

          Nous avons collecté dans les ouvrages et sur les sites consacrés au qi gong un nombre important de transcriptions pour ces deux termes, nous vous les livrons tel quel :

 

qi-gong.JPGChi Kung, Gi Gong, Qigong, T'chi Kung, chi-kong, Chi Gung, qi gong, chi-kung,

t’chi kong, Ch'I Kung, Qi-gong, Chi-gung, Chi-Gong, Qi-Gong, Ch'i Kung, chi gong,

chi kung, t’chi gong, QiGong, Chi-kong, Qi gong, Chi Kong, k'i kong, Chi-kung, T'Chi Gong, ts'i kong, Chi-Gung, Qi Gong, Tchi Kong, Chi-Kung, Ch'i kong, Chi Gong…


           Certaines correspondent bien à une des transcriptions en usage, d’autres seraient plutôt des transcriptions phonétiques destinées à aider à la prononciation du chinois (tout au moins à s’en approcher), d’autres enfin proviennent de la fantaisie des auteurs ou éditeurs. Nous avons remarqué également des transcriptions munies des accents toniques en usage en chinois, tout ceci pour un non initié relève du casse-tête chinois

         Voici les propositions des quatre principales transcriptions en usage. Le pinyin (système chinois) propose qi gong comme transcription, le système français (école française d'Extrême-Orient) nous donne donc k'i kong ou ts'i kong, le système anglo-saxon (Wade-Giles) indique ch'i kung, et enfin le système américain (Yale) donne chi gung. D'autres systèmes moins connus existent sachant que maintenant c'est le pinyin qui est adopté par le plus grand nombre.           

 

          Pour ceux que les transcriptions du chinois rebutent et pour ceux qui consultent des ouvrages dont la transcription n'est pas en pinyin, voici deux adresses sur le web sur ce sujet :

 

Sur le site de l’Unesco est mis à disposition un fichier pdf contenant entre autres un tableau comparatif des principales transcriptions du chinois avec les  systèmes PINYIN, WADE-GILES, EFEO,  YALE. Pour l’ouvrir ou le télécharger cliquez ici

  

Sur le site de Jacques Poitou, un sujet complet sur le pinyin, cliquez là 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article