Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ASSOCIATION LE BAMBOU

Répondre à la question pourquoi commencer par le côté gauche n'est certes pas une chose aisée, nous avons pourtant tenté de la faire !

26 Avril 2018 , Rédigé par T.Lambert Publié dans #QU'EST-CE QUE LE DAO YIN QI GONG

Question :

Pourquoi commence t’on généralement les exercices et les enchaînements par le côté gauche ?

 

En voici une réponse :

C’est certainement un peu court de répondre que cela vient du fait que le côté gauche est considéré comme yang, donc propice au mouvement. Cette réponse suscite automatiquement une autre question ; pourquoi le yang est à gauche ? Des précisions s’imposent, commençons par un tableau représentant la vision chinoise antique de l’homme et de l’espace.

 

          Tout d’abord je soumets à votre réflexion cette définition de l’idéogramme Chi et cet extrait de "l’histoire de taoïsme" d’I. Robinet au sujet du Yi Jing.

  

 Faire un pas en avant du pied gauche Sens étendu, marcher

(Wieger 63 A)

 

« En tant qu’unité, le Yang commence toute identité, tout individu commence par l’Un, par un principe de continuité, d’identité à soi même en s’opposant à l’autre, le différent, qui le délimite ? C’est pourquoi le Yin parachève »

             L’homme occupe une position centrale face à la lumière du soleil, le dos vers l’obscurité. Cette représentation spatiale a donné naissance par association (voir tableau ci-dessous) à d’autres représentations, cette fois-ci de l’espace-temps. Ce fut l’utilisation du gnomon (bâton planté verticalement dans le sol) permettant l’observation de l’ombre projetée sur le sol qui a mis en évidence la course du soleil. position-observateur.JPGL’ombre du gnomon était différente suivant les saisons et suivant les périodes de la journée. Prenons connaissance du tableau ci-dessous pour les associations entre directions, saisons et périodes de la journée. 

DIRECTIONS

EST

SUD

CENTRE

OUEST

NORD

SAISONS

PRINTEMPS

ETE

5ème SAISON

AUTOMNE

HIVER

PERIODES

DE LA JOURNEE

MATIN

MIDI

APRES-MIDI

SOIREE

NUIT

  

  representation-des-saisons-chinoises-copie-1.JPG representation chinoise des périodes de la journee

  Les saisons, le jour et la nuit s’enchaînent selon un mouvement continu, ceci a pu être une des influences du diagramme du Yin-Yang

  « Les deux principes ou aspects contrastés et opposés de l’unique réalité cosmique dont l’alternance et l’union dans la nature et dans chacun des êtres constituent la réalité comme le devenir de tout ce qui existe » (1)le-yin-yang-copie-1.JPG

 

  

L’idéogramme Yang ideogramme yangreprésente le versant  ensoleillé (versant sud) d’une montagne située au nord d’une rivière 

L’idéogramme Yin ideogramme-yin.JPGadret-et-ubac.JPGreprésente l’ubac abrité du soleil (versant nord) d’une montagne située au sud d’une rivière

 

          Le symbole du Yin-Yang peut s’associer aux représentations de l’espace et du temps. En ajoutant au Yin-Yang les directions cardinales est, sud, ouest, nord, notre observateur se retrouve placé au milieu du yin-yang. Cela nous donne ceci   

representation-spatiale-et-yin-yang.JPGNous remarquons que le côté gauche du personnage est du côté yang du diagramme ; le blanc symbolisant le yang, le noir symbolisant le yin. L’homme placé ainsi voit donc le soleil se lever sur sa gauche, pour ensuite face à lui s’élever jusqu’au zénith. Sur le côté droit le soleil décline jusqu’à son coucher.

 

          Pour revenir à la question initiale, résumons le rapport du Yin-Yang et du corps humain 

YIN

YANG

DROITE

GAUCHE

BAS

HAUT

INTERIEUR

EXTERIEUR

FACE

DOS

 

          Il faut bien avoir à l’esprit qu’une chose est yin ou yang suivant la position qu’elle occupe par rapport  à son élément de comparaison. Par exemple, la tête est plus yang que le tronc qui est lui-même plus yang que l’abdomen.

              Si le mouvement est plutôt associé au yang, ceci explique que ce soit la jambe gauche qui se met en mouvement au début de l’enchaînement du tai ji quan (par exemple dans le style yangjia michuan) ou dans certaines formes de qi gong.

______________________________________________

(1) Ricci p 1096

______________________________________________

Sources : 

Histoire de la pensée chinoise A.Cheng

Histoire du taoïsme I.Robinet

La chronobiologie chinoise Faubert et Crépon

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article