Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ASSOCIATION LE BAMBOU

Historique du Yangjia michuan tai ji quan ; Wang Yen Nien

22 Juillet 2017 , Rédigé par T.Lambert Publié dans #HISTORIQUE DE L'ECOLE YANG DU TAIJI

 

 WANG YEN NIEN (1914- 2008)

 

Il est né à Taiyuan dans la Shanxi , tout jeune il apprend la boxe Shaolin, le xing yi quan, le tantui mais des problèmes de santé l'obligent à rechercher une autre discipline. Il est présenté à ZHANG QINLIN, il l'accepte comme élève et lui enseigne le Yangjia michuan taiji quan, ainsi que le nei gong (travail interne) et le tu na (technique respiratoire, littéralement rejeter/prendre) Ses problèmes de santé finissent par disparaître progressivement. Il reste son élève de 1945 à 1949.

En 1949, il suit les nationalistes et rejoint Taipei (Taiwan, anciennement Formose). A partir de 1950, maître WANG entreprend une carrière de professeur de taiji quan, son voeux le plus cher a été de propager le taiji quan afin que chacun puisse y trouver la santé. Ce style de taiji quan a failli disparaître étant donné que WANG YEN NIEN était le seul détenteur de l'enseignement complet de cette méthode, il a donc redoublé d'efforts afin de le transmettre. Le souci de diffusion à un plus grand nombre ne va pas à l'encontre des valeurs traditionnelles, WANG YEN NIEN a toujours tenu à transmettre ce que lui avait légué son maître sans y faire de transformations. Il était un ardent défenseur de toute tentative de simplification de cette forme.

Son enseignement a depuis dépassé la Chine Nationaliste et s'étend à travers le monde, le mode de transmission de ce style de taiji quan ne fonctionne pas sous une forme pyramidale mais plutôt dans un esprit de partage et d'échange sous une forme collégiale. Trois associations d'enseignants diffusent le style Yangjia michuan.

 à Taipei : le Yangjia michuan taiji quan teacher's association international

en Europe : le collège européen des enseignants du Yangjia michuan taijiquan

aux Etats-Unis : l'American Yangjia michuan taiji quan Association.

 

Ses précieux conseils sur la pratique contribueront encore à nous aider à comprendre et vivre cette discipline, écoutons donc l'un de ceux-ci : « La pratique du taiji quan ne doit pas avoir pour finalité le combat ou le self-défense, ni ce désir de dominer ou de commander les autres. Elle doit conduire le pratiquant à entretenir des capacités physiques et mentales pour qu'il devienne un homme accompli »

 Jusque dans le choix des idéogrammes formant son nom ; WANG YEN NIEN, nous trouvons ce souci d'être utile et ce profond respect envers les autres. L'idéogramme WANG comprend un trait vertical (ce trait représente l'homme), ce trait traverse trois autres traits horizontaux et parallèles, ces trois traits représentent respectivement le ciel, la terre et l'humanité.[1]

 WANG  (le roi)

 

est l'homme 

 

 

qui relie entre eux

 le ciel, la terre et l'humanité   

 

 

Les idéogrammes YEN et NIEN signifient longue vie. Les trois idéogrammes WANG YEN NIEN pourraient se traduire par roi de la longue vie,  ceci nous en dit long sur le sens qu'il a pu donné à sa vie.

 

[1] Wieger 83c Caractères chinois

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Thierry 08/02/2010 11:23



Sur l’organisation du yangjia michuan ;  à lire sur le site de l’Amicale du Yangjia
michuan taiji quan, cliquez sur ce lien


http://taijiquan.free.fr/Amicale/Amicale.html