Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ASSOCIATION LE BAMBOU

stage de l'école San Yiquan 17 et 18 janvier 2009 à Hérouville Saint-Clair

3 Février 2009 , Rédigé par F. Reymond Publié dans #VIE DE L'ASSOCIATION LE BAMBOU

     C'était la onzième année consécutive que Thierry Lambert (fondateur et référent technique de l'association le Bambou) organisait la venue du chef de file de l'école San Yiquan (et accessoirement initiateur de la Convention des Arts Classiques du Tao) à Hérouville Saint Clair.
    
     Comme à son habitude Georges Charles a partagé sans compter son savoir, son faire et son faire-savoir avec savoir-faire. Les trois demies journées d'enseignement n'ont pas été de trop pour passer en revue un programme chargé comprenant :

          waidan qigong (jeu des 5 animaux du Dr Hua to/Nettoyage des muscles et des tendons de Yuen Yik Kai)
         neidan qigong (ouvrir les portes de la pratique/travail des perceptions élémentaires/préparation aux pratiques de méditation hivernale)
          waijia quan (5 étoiles croisées du Hung Gar)
          et neijia quan (forme d'eau de Xingyi Quan).

     La transmission des connaissances s'est déroulée par le biais d'alternance d'explications appliquées et d'applications expliquées, le tout soupoudré d'une bonne dose d'humour et de convivialité. J'ai personnellement beaucoup apprécié la démonstration de la lecture à plusieurs niveaux d'un même exercice. Prenant pour base le wu xing quan de son école (enchaînement en double des 5 mouvements), Georges en a révélé les correspondances organique, énergétique, martiale, philosophique et sociale. Il s'agissait d'une application vivante du précepte des '3 singes de la sagesse' préconisant de voir au delà du visible (invisible), entendre au delà de l'audible (inaudible) et parler au delà de l'exprimable (indicible). Ainsi, Georges a t'il trouvé judicieux de nous rappeler que même si les techniques martiales et énergétiques sont d'origines taoistes et bouddhistes, toute transmission de savoir s'opère en Chine sous l'égide du respect des valeurs morales confucéennes. Il a utilisé la structure du wu xing quan pour souligner salutairement son propos de la sorte:

Terre-->centre et périphérie/l'école et le reste du monde/notion d'existence individuelle.
Métal-->intérieur et extérieur/ceux qui appartiennent à l'école et ceux qui ni appartiennent pas/notion d'appartenance à un groupe.
Eau-->avant et après/ceux qui sont arrivés avant et ceux qui sont arrivés après/notion d'antériorité et de postériorité.
Bois-->interne et externe/ceux qui vivent avec le professeur et ceux qui le visitent/notion de distinction disciple et élève.
Feu-->base et sommet/ceux qui sont 'reconnus' et ceux qui ne le sont pas/notion de reconnaissance hiérarchique.

     En bref, agir est facile mais agir centré l'est moins alors n'hésitons pas à appliquer les principes de base du salut de San Yiquan. Respectons la pratique (l'école), l'outil de pratique (notre corps), l'espace de pratique (le lieu où l'on est), les pratiquants (professeur, condisciples, élèves) et les éventuels spectateurs... Merci à Georges, Thierry et tous les participants. A l'année prochaine!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article